Intérieur


Intérieur



Pour beaucoup de néophytes, un bonsaï est forcement un bonsaï d’intérieur et ignore même qu’un bonsaï soit d’extérieur.
Oui, un arbre vit dehors ! Ça n’existe pas un arbre d’intérieur, existe-t-il des arbres des cavernes ?

Un arbre d’intérieur est un arbre d’origine tropicale ou subtropicale qui, dans son habitat habituel d’origine, vit à l’extérieur dans un climat équatorial à une température de 20/25 degrés et cela, toute l’année.

Dans ces conditions, il ne subit pas d’hiver et n’aura pas la phase de repos hivernal indispensable à nos arbres autochtones.

C’est donc pour cette raison qu’il faut rentrer les arbres tropicaux à l’approche de l’hiver.

Ce qui signifie que l’arbre est dehors et au soleil direct, d’avril à fin octobre début novembre selon la région et la douceur des températures automnales.

Le rentrer nécessite donc un endroit spécifique, soit une serre chaude, une véranda lumineuse ou devant une fenêtre très lumineuse.

Ce sont des arbres délicats qui demandent de recréer leur climat naturel tropical avec un fort ensoleillement, une forte hydrométrie et une chaleur constante et régulière.

Et ce n’est qu’à ce titre qu’il est possible de garder les arbres en vie pendant l’hiver, en attendant les températures plus clémentes qui permettront de les placer en extérieur pour leur développement, leur bon état de santé et cela pour de longues années. Cela nécessite un aménagement spécifique constitué de rétenteur d’humidité, d’une lumière forte naturelle, de l’ajout d’éclairage horticole, et d’une température constante de 14 à 20 degrés.

En résumé : Je conseillerais plutôt à un débutant l’acquisition d’un arbre dit « extérieur » autochtone, comme un charme, un hêtre ou un genévrier placé sur un rebord de fenêtre « extérieur » et d’en profiter ainsi toute l’année.


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!